Coronavirus à Rennes : Un jeune homme verbalisé pour la 17e fois pour non-respect du confinement

JUSTICE Déjà condamné à des travaux d’intérêt général courant avril, il devrait être jugé en comparution immédiate ce lundi

J.G.

— 

Illustration d'un contrôle de police pendant le confinement à Rennes.
Illustration d'un contrôle de police pendant le confinement à Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes

Il a sûrement battu un triste record pendant le confinement. Dans la nuit de vendredi à samedi, une patrouille de police a voulu contrôler un véhicule avec plusieurs personnes à bord dans le quartier de Cleunay à Rennes. A la vue des policiers, les passagers ont aussitôt pris la fuite à pied. Le conducteur, âgé de 18 ans, est quant à lui resté au volant.

Les policiers ont alors constaté que le jeune homme n’était pas titulaire du permis de conduire et que le véhicule n’avait pas d’assurance. Mais ils ont surtout noté que l’individu avait déjà été verbalisé à 16 reprises pour non-respect des règles depuis le début du confinement.

Une peine de 35h de travaux d’intérêt général en avril

Après la dixième verbalisation, il avait été jugé le 22 avril en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). Il avait été condamné à une peine de 35 heures de travaux d’intérêt général. « Une sanction qui a dû lui faire très peur », ironise un policier. Placé en garde à vue, le jeune homme a été présenté dimanche devant le parquet. Il devrait être jugé en comparution immédiate ce lundi.