Béziers : Un sixième condamné pour la mutinerie dans le centre pénitentiaire

JUSTICE Le détenu de 23 ans a été condamné pour les dégradations d’un bien d’utilité publique et de recel d’objets entrés illicitement en détention

Jérôme Diesnis
— 
A la prison de Béziers.
A la prison de Béziers. — Damourette/SIPA

Le tribunal correctionnel de Béziers a condamné à douze mois d’emprisonnement dont six avec sursis probatoire pendant deux ans avec mandat de dépôt un détenu de la prison de la sous-précture de l'Hérault. Il avait participé le 21 mars à la mutinerie dans le centre pénitentiaire, sur fond d'inquiétudes liées à la pandémie de coronavirus.

Cinq autres détenus ont été condamnés dans cette affaire. Le commissariat de police de Béziers a poursuivi ses investigations afin de déterminer d’autres auteurs des dégradations commises ce jour-là.

Un couteau, un téléphone et un chargeur dans sa cellule

Agé de 23 ans, il a été jugé en comparution immédiate pour dégradations d’un bien d’utilité publique et de recel d’objets entrés illicitement en détention. A l’issue de sa garde à vue, il avait reconnu avoir détruit une caméra de vidéo-surveillance à l’intérieur des locaux du centre pénitentiaire, tout en ayant le visage dissimulé.

Dans sa cellule avait été également découvert un couteau, un téléphone et un chargeur.