Béziers : Un surveillant de prison condamné à quatre ans pour avoir introduit de la drogue

PRISON Le gardien de prison avait introduit de la drogue et des cartouches de cigarettes au centre pénitentiaire

Jérôme Diesnis
— 
Un agent de l'administration pénitentiaire
Un agent de l'administration pénitentiaire — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Le tribunal correctionnel de Béziers a condamné à quatre ans d’emprisonnement avec mandat de dépôt et interdiction définitive d’exercer une fonction publique, un surveillant pénitentiaire, a appris 20 Minutes auprès du procureur de la République Raphaël Balland.

L’homme âgé de 40 ans, sans antécédent judiciaire a reconnu avoir fait entrer en prison plus d’un kilo de résine de cannabis et des cartouches de cigarettes au début de l’année 2020, moyennant finance, alors qu’il était affecté au centre pénitentiaire de Béziers. Il était entré dans l’administration pénitentiaire en 2009.

Son avocat annonce son intention de faire appel

Placé initialement en détention provisoire lors de sa présentation en comparution immédiate le 21 février, il avait été remis en liberté par la cour d’appel une semaine avant le verdict de son procès dans le cadre d’une demande de remise en liberté. Son avocat a immédiatement indiqué vouloir interjeter appel.

Le détenu de 35 ans ayant réceptionné ces produits stupéfiants et ces cigarettes était en récidive légale. Il a été condamné de son côté à la peine de 30 mois d’emprisonnement dont 12 mois avec sursis probatoire, avec maintien en détention.