Hérault : Un an de prison pour un homme qui avait violenté son ex-compagne et sa fille

VIOLENCES En garde à vue, l'homme aurait reconnu avoir frappé les deux victimes, le 6 avril

N.B.
Dans un tribunal (illustration)
Dans un tribunal (illustration) — Jean-Marc Quinet/ISOPIX/SIPA

Un homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Béziers (Hérault) à 12 mois de prison, dont huit assortis d’un sursis probatoire pendant deux ans, avec maintien en détention. Il était poursuivi pour des violences à l’encontre de son ex-compagne et de la fille de celle-ci, le 6 avril, à Vendres, en pleine période de confinement.

Selon le procureur de la République de Béziers, Raphaël Balland, l’homme, âgé de 36 ans, était « fortement alcoolisé lors de son interpellation par les gendarmes ».

Déjà connu de la justice

Il aurait reconnu en garde à vue avoir frappé les deux victimes, poursuit le magistrat.

Il était déjà connu de la justice : son casier judiciaire comportait cinq condamnations, dont les deux dernières, en 2014 et en 2015, également pour des faits de violences.