Manche : Un agriculteur jugé pour agression sexuelle sur une adolescente de 17 ans

PROCES L’homme a d’abord nié les faits avant d’avouer au tribunal qu’il avait caressé la victime

20 Minutes avec agence

— 

La justice dans un tribunal, à Rennes. (illustration)
La justice dans un tribunal, à Rennes. (illustration) — LOIC VENANCE / AFP

Un agriculteur accusé d’avoir agressé sexuellement une adolescente de 17 ans a été jugé cette semaine dans la Manche. L’homme, âgé de 50 ans, aurait attouché sexuellement la victime le 18 mai 2019 sur son tracteur, rapporte La Presse de la Manche ce mercredi.

La jeune fille passe régulièrement ses week-ends chez ses grands-parents, qui ont pour voisin et ami cet agriculteur. Régulièrement, le quinquagénaire emmène l’adolescente sur son tracteur. Mais ce jour-là, la jeune fille a demandé à conduire et l’agriculteur lui a dit de s’installer sur ses genoux afin de gérer les pédales pendant qu’elle s’occupait du volant.

Un an de prison avec sursis requis

C’est alors qu’il aurait passé sa main sous son tee-shirt et dégrafé son soutien-gorge pour lui caresser la poitrine. Tétanisée, l’adolescente aurait eu la force de repousser sa main quand il tentait de toucher son sexe. En rentrant chez elle, la jeune fille a tout raconté à sa grand-mère, qui lui a conseillé de ne rien dire.

L’adolescente, déjà fragile psychologiquement, s’est ensuite confiée à une éducatrice spécialisée qui a effectué un signalement. Interpellé, l'agriculteur a nié les faits, avant de reconnaître ses gestes à la barre du tribunal. « On rigolait, c’était juste une déconnade », a-t-il déclaré. « Elle ne s’est pas débattue. »

Depuis les faits, la jeune fille subit des troubles du sommeil, du stress et fait l’objet d’un suivi psychologique. Au procès, elle a indiqué ne pas vouloir d’argent mais simplement que le quinquagénaire reconnaisse la vérité. Le parquet a requis un an de prison avec sursis contre lui. Le jugement sera rendu le 18 mars prochain.