Rennes : Un militant associatif condamné pour avoir agressé sexuellement un migrant qu’il hébergeait

JUSTICE Le jeune homme a été condamné à huit mois de prison avec sursis

J.G.

— 

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un jeune militant pour les droits des sans-papiers était jugé mardi devant le tribunal correctionnel de Rennes pour avoir agressé sexuellement un migrant, rapporte Ouest-France. Les faits se sont déroulés le 16 février 2019 au domicile du prévenu chez qui la victime était hébergée temporairement.

En situation irrégulière, la personne migrante aurait été contrainte de faire un massage à son hébergeur, âgé de 27 ans, avant que ce dernier ne lui touche les parties intimes. Niant les faits, le prévenu a quitté l’audience avant même la fin des débats, précise le quotidien. Décrit comme « mythomane » par son ancienne colocataire, le jeune militant a été condamné à huit mois de prison avec sursis.