Finistère : Un adepte de la pédopornographie dénoncé par son réparateur informatique

JUSTICE L'homme a été condamné à un an de prison avec sursis

C.A.
Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Jeudi, un homme âgé d’une cinquantaine d’années a été condamné à un an de prison avec sursis pour détention d'images pédopornographiques. Cet habitant du Finistère était jugé devant le tribunal correctionnel de Quimper après avoir été dénoncé par son réparateur informatique, rapporte Ouest-France.

L’an dernier, le prévenu s’était présenté chez son revendeur où il avait acheté son ordinateur deux ans plus tôt. La mission ? Installer un logiciel contre les programmes malveillants (malware). En effectuant des recherches sur l’ordinateur, le réparateur tombe sur des vidéos pornographiques mettant en scène des enfants âgés d’une douzaine d’années. Il décide d’alerter les gendarmes qui ont ouvert une enquête.

A la barre, le prévenu a reconnu les faits et admis « aimer les jeunes garçons ». En plus de la condamnation, le tribunal lui impose un suivi sociojudiciaire de cinq ans et a demandé son inscription au fichier des auteurs d’infractions sexuelles. Il lui est également interdit d’exercer une activité professionnelle auprès de mineurs pendant dix ans, précise Ouest-France.