Seine-et-Marne : Après une attaque à main armée contre un diplomate congolais, deux hommes emprisonnés

BRAQUAGE Un employé de l’ambassade de la République du Congo a été braqué alors qu’il rentrait à son domicile avec son fils, en Seine-et-Marne

20 Minutes avec agences

— 

Illustration de la police judiciaire.
Illustration de la police judiciaire. — E. Frisullo / 20 Minutes

Deux hommes ont été mis en examen et écroués après une attaque à main armée en 2015 contre un diplomate congolais qui s’était fait voler une sacoche contenant plus de 900.000 euros, près de son domicile à Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne), a-t-on appris ce lundi de source proche de l’enquête. Les faits remontent à octobre 2015 : alors qu’il rentre chez lui avec son fils, cet employé de l’ambassade de la République du Congo en France se fait braquer avec une arme de poing par deux personnes.

Les braqueurs se font remettre une sacoche qui contient plus de 900.000 euros destinés à payer plusieurs salaires de diplomates, selon cette source proche de l’enquête. L’enquête est alors confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Paris et à la Direction régionale de la police judiciaire de Versailles, à laquelle les deux victimes « donnent des explications assez précises sur les malfaiteurs et leur voiture ».

130.000 euros retrouvés chez eux

Ces éléments ont permis d’interpeller ce mardi trois hommes âgés de 30 à 40 ans, tous connus des services de police notamment pour des vols à main armée. L’un a été reconnu formellement par les victimes.

Lors des perquisitions à leur domicile, une somme de 130.000 euros a été retrouvée. À l’issue de leur garde à vue, deux d’entre eux ont été mis en examen, ce vendredi, pour vol à main armée en bande organisée et association de malfaiteurs. Le troisième a été libéré.