Rennes : Du sursis pour un homme qui s’était tiré lui-même dessus avec un revolver

JUSTICE Le jeune homme a été condamné pour détention d’arme prohibée et recel de vol

J.G.

— 

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

L’histoire « peut prêter à sourire », selon les termes du procureur. Un jeune homme de 19 ans était jugé lundi devant le tribunal correctionnel de Rennes pour détention d’arme prohibée et recel de vol, rapporte Ouest-France.

L’affaire remonte au 18 février 2019. Le jeune homme se trouvait alors dans un bar à chicha situé sur la dalle du Colombier. Alors qu’il était armé d’un revolver, l’individu s’était tiré lui-même dessus en voulant manipuler l’arme dans son pantalon. Gravement blessé à l’abdomen, il avait été transporté au CHU Pontchaillou.

L’enquête avait finalement permis d’établir que le revolver qu’il détenait avait été volé lors d’un cambriolage en région parisienne. Le jeune homme a finalement été condamné à huit de mois de prison avec sursis, précise le quotidien. Il a par ailleurs interdiction de port d’arme pendant cinq ans et devra indemniser le propriétaire de l’arme à hauteur de 2.056 euros.