Vannes : Se disant malvoyant et malentendant, il conduisait en fait ivre et drogué

JUSTICE Déjà condamné pour des faits similaires, ce chauffeur-livreur a été condamné mercredi à quatre mois de prison ferme

J.G.

— 

Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Il affirme n’avoir pas entendu la sirène des policiers ni vu les gyrophares en raison de son handicap. Lors d’un contrôle routier mené le 8 septembre dans le centre-ville de Vannes, un chauffeur-livreur a refusé de s’arrêter. Les policiers l’ont pris en chasse avant de l’intercepter quelques centaines de mètres plus loin, rapporte Le Télégramme.

Pour sa défense, l’individu, âgé de 35 ans, a alors expliqué qu’il était malvoyant et malentendant. Une version mise à mal mercredi par les juges du tribunal correctionnel où l’homme était jugé. Parfaitement valide, il conduisait en fait avec 1,36 gramme d’alcool dans le sang et sous l’emprise du cannabis.

Déjà condamné trois fois pour alcool au volant

Le conducteur a déjà été condamné trois fois pour conduite en état alcoolique. Il était au moment du contrôle sous le coup d’un sursis avec mise à l’épreuve, précise le quotidien. Pour ces faits, l’homme a été condamné à quatre mois de prison ferme. Son permis lui a par ailleurs été retiré avec interdiction de le passer avant un mois.