Ariège : Un septuagénaire mis en examen pour le meurtre d'un éleveur à Varilhes

FAITS DIVERS La victime avait été retrouvée lundi inconsciente, atteinte de deux coups de fusil à la tête et la poitrine, avant de décéder le lendemain à l'hôpital

B.C.

— 

Des enquêteurs de l'identification criminelle de la gendarmerie de la Haute-Garonne.
Des enquêteurs de l'identification criminelle de la gendarmerie de la Haute-Garonne. — FRED SCHEIBER/20 MINUTES

Lundi, des personnes découvraient le corps d’un homme inconscient gisant à côté de sa voiture au lieu-dit « le Courbas » à Varilhes, en Ariège. Transporté à l’hôpital Purpan, à Toulouse, Philippe Gales, un éleveur de 55 ans, succombait quelques heures plus tard.

Les enquêteurs de la brigade de Pamiers et ceux de la section de recherches de Toulouse ont enquêté dans le voisinage où la victime a été abattue. Ils ont interpellé rapidement un homme de 72 ans, vivant seul dans le secteur. Il a été mis en examen pour « homicide volontaire » par le magistrat instructeur du pôle criminel de Toulouse selon une information de 100 % radio.

La commune de Varilhes, dans l'Ariège.
La commune de Varilhes, dans l'Ariège. - Google Maps

Le septuagénaire, qui vivait seul, a été incarcéré à la maison d’arrêt de Seysses et une information judiciaire a été ouverte pour connaître les raisons qui l’ont poussé à tirer à deux reprises sur sa victime.