Marseille : Un adjoint au maire condamné pour avoir loué un logement insalubre

LOGEMENT L’adjoint au maire de Marseille et architecte de profession André Malrait a été condamné pour avoir loué un logement indécent

Mathilde Ceilles

— 

Un logement insalubre à Marseille (Illustration).
Un logement insalubre à Marseille (Illustration). — Fred.Scheiber/20 MINUTES/SIPA

Ce vendredi, l’adjoint au maire de Marseille en charge du patrimoine et architecte de profession André Malrait a été condamné à verser 2.000 euros de dommages-intérêts à sa locataire « en réparation du préjudice de jouissance subi du fait de l'indécence du logement situé 231, rue Breteuil », a appris 20 Minutes auprès de l'avocate ​de cette jeune femme.

Le tribunal a estimé que le garage transformé en studio puis loué à Jennifer M. relevait d’une « indécence [qu’André Malrait] ne pouvait ignorer comme étant la résultat nécessaire d’une telle modification des lieux sans prise des précautions qui s’imposent. » L’adjoint au maire devra également verser à sa locataire 1.500 euros pour rembourser les frais de justice engagés dans cette procédure.