Gers : Il a laissé sa mère de 90 ans agoniser durant quatre jours avant de la transporter au cimetière

FAITS DIVERS L’homme, qui avait transporté le corps de sa mère au cimetière d’Estramiac, a été mis en examen pour « meurtre sur ascendant »

B.C.

— 

Le village d'Estramiac, dans le Gers, où le corps de la nonagénaire a été retrouvé.
Le village d'Estramiac, dans le Gers, où le corps de la nonagénaire a été retrouvé. — Google Maps

Samedi, en fin de journée, le corps d’une femme de 90 ans, en grande partie dénudée, était découvert sur la pierre tombale de son défunt mari dans le cimetière d’Estramiac, une petite commune du Gers.

Interpellé, le fils de cette habitante de Saint-Clar, un village voisin, a été mis en examen mardi pour « meurtre par ascendant » indique France Bleu Occitanie. Après plusieurs auditions, cet homme d’une cinquantaine d’années a fini par expliquer que sa mère avait chuté lourdement lundi 9 décembre dernier. Il aurait tenté dans un premier temps de la remettre sur son lit, avant de la laisser agoniser durant plusieurs jours sans prévenir un médecin ou lui porter secours.

Souffrant de « déficience mentale » selon une expertise, le fils constatant la mort de sa mère, a pris la décision de charger son corps et de l’emmener au cimetière. L’enquête se poursuit selon la procureure de la République d’Auch pour déterminer les circonstances exactes de cette affaire. En fonction des avancées de l’enquête, la qualification des poursuites pourrait se transformer en « non-assistance à personne en danger ».