Territoire de Belfort : Un maire condamné pour violences conjugales

COMPARUTION IMMEDIATE L’élu a écopé de huit mois ferme de prison et d’une peine d’inéligibilité de cinq ans

T.G.

— 

Le tribunal de Belfort.
Le tribunal de Belfort. — Wikicommons

Le maire de Trévenans, une commune du Territoire de Belfort, était jugé mardi devant le tribunal de Belfort. Il lui était reproché des violences conjugales. Son épouse avait déposé plainte mi-octobre après avoir été blessée à l’index droit, rapporte L'Est Républicain.

La victime se serait fait écrasé le doigt par son époux alors qu’elle tentait de ramasser son téléphone, selon l’avocat de la partie civile. « Mon client était en chausson. Il est tout de même curieux que l’épouse attende le 20 octobre pour déposer plainte », lui a répondu à l’audience l’avocat de la défense, cité par le quotidien régional

Le procureur de la République a jugé l’acte « délibéré avec la volonté de faire mal ». Le maire de Trévenans, que la victime accusait également d’insultes et d’humiliations, a été condamné à 24 mois de prison, dont 8 ferme. Il sera également inéligible pendant cinq ans. Son avocat a d’ores et déjà annoncé qu’il ferait appel.