Nice : Le chauffeur et le transporteur condamnés quatre ans après l’accident du « camion fou » de Saint-Isidore

PROCES Sans frein, le poids-lourd avait percuté un péage à plus de 100km/h, tuant un motard et blessant huit autres personnes

F.Bi.

— 

L'accident avait impliqué quinze véhicules et coûté la vie à un motard (Archives)
L'accident avait impliqué quinze véhicules et coûté la vie à un motard (Archives) — ANP / 20 Minutes

Un péage pulvérisé, quinze véhicules explosés. Quatre ans après l’accident qui avait fait un mort et huit blessés au péage de Saint-Isidore, l’après-midi du 29 octobre 2015 à Nice, le chauffeur et le transporteur du « camion fou » ont été condamnés lundi pour homicide involontaire par le tribunal correctionnel de Nice, rapporte Nice-Matin.

L’homme qui était au volant de ce poids lourd dépourvu de frein a écopé d’un an de prison avec sursis et son permis de conduire a été suspendu six mois. Son employeur a, lui, été condamné à 18 mois d’emprisonnement dont douze avec sursis. Les deux ressortissants roumains avaient été détenus quatre mois pendant l’instruction.

« Complètement dépourvu d’une capacité à limiter sa vitesse »

Ce jour-là, le poids lourd qui transportait sept véhicules était devenu totalement incontrôlable dans la descente de l’autoroute A8 qui mène jusqu’au péage de Saint-Isidore depuis l’Italie. Le semi-remorque avait percuté la barrière à plus de 100 km/h, provoquant un énorme chaos et la mort d’un motard, père de trois enfants.

Quelques jours après le drame, le procureur de la République de Nice avait indiqué que le véhicule en cause était « complètement dépourvu d’une capacité à limiter sa vitesse », et que « le chauffeur ne pouvait pas ne pas savoir que son camion présentait un tel risque de perte de contrôle dans une pente ». Il avait été mis en examen et écroué.