Bordeaux : Les 16 personnes soupçonnées d’avoir préparé des actions contre les forces de l’ordre mises en examen

JUSTICE Après leur interpellation samedi, en amont de la manifestation des « gilets jaunes », seize personnes ont été mises en examen à Bordeaux

E.P.

— 

A Bordeaux le 21 novembre 2014, Illustration police.
A Bordeaux le 21 novembre 2014, Illustration police. — E.Provenzano / 20 Minutes

Ce samedi, avant la manifestation des « gilets jaunes » seize personnes suspectées de préparer des actions contre les forces de l'ordre ont été interpellées. Elles auraient loué ensemble un appartement via la plateforme Airbnb où le nécessaire pour préparer des cocktails Molotov aurait notamment été retrouvé.

Elles ont été mises en examen pour « dégradations commises en réunion et association de malfaiteurs en vue de commettre des dégradations et des violences sur des personnes dépositaires de l’autorité publique », selon un communiqué envoyé ce mardi par le parquet de Bordeaux.

Parmi elles, treize font l’objet d’un contrôle judiciaire strict, avec notamment interdiction de sortie du territoire, de port d’armes ou de participation à des manifestations. Deux ont été placées en détention provisoire et la dernière a fait une demande de débat différé qui lui permet de disposer d’un délai pour préparer sa défense, avant qu’intervienne le débat sur son placement en détention provisoire.