Affaire Balkany : La justice refuse sa troisième demande de liberté, le maire de Levallois reste en prison

PROCES Le maire de Levallois est incarcéré depuis le 13 septembre

J.-L.D. avec AFP

— 

Patrick Balkany
Patrick Balkany — SEVGI/SIPA

La justice vient de refuser ce lundi la troisième demande de mise en liberté de Patrick Balkany. L’élu LR de 71 ans est incarcéré depuis le 13 septembre, date de sa condamnation à quatre ans de prison, pour fraude fiscale. Un mois plus tard, il était condamné à cinq ans de prison pour blanchiment​ aggravé avec un nouveau mandat de dépôt.

Une semaine auparavant, très amaigri mais toujours en verve, Patrick Balkany s’était dit choqué d’être traité « comme un pestiféré ». La cour d’appel de Paris avait déjà décidé une fois de son maintien en détention, notamment au motif d’éviter des « concertations entre les mis en cause » du dossier blanchiment.

La cour a jugé sa demande « recevable » mais « non fondée ». L’élu de 71 ans comparaîtra donc détenu à son procès en appel pour fraude fiscale, qui débute mercredi à Paris.