Aveyron : Un ostéopathe jugé pour 62 agressions sexuelles sur des patients

JUSTICE Un homme est jugé ce mercredi à Rodez. Il doit répondre de 62 agressions sexuelles sur des patients de son cabinet d’ostéopathie et d’exercice illégal de la médecine

H.M.

— 

Une séance d'ostéopathie. Illustration.
Une séance d'ostéopathie. Illustration. — Florence Durand - Sipa

Ses pratiques thérapeutiques n’étaient pas vraiment conventionnelles. Un ostéopathe doit être jugé ce mercredi à Rodez, dans l’Aveyron, pour pas moins de 62 agressions sexuelles sur ses patients, indique le quotidien régional Centre Presse dans son édition du jour.

Il y aura 11 plaignants sur le banc des parties civiles – 10 femmes et un homme – qui témoignent que le prévenu a notamment profité des séances de soins pour pratiquer des touchers rectaux et vaginaux.

Les faits auraient duré trois ans, de 2010 à 2013, dans deux cabinets ouverts par le praticien dans le sud de l’Aveyron. Mais le prévenu devra aussi répondre d’abus antérieurs commis dans l’Hérault.

L’homme est également poursuivi pour exercice illégal de la profession d’ostéopathe. Le Conseil de l'ordre des médecins s’est constitué partie civile dans le dossier.