Accusations d'« agressions sexuelles » : L’actrice Adèle Haenel porte plainte contre le réalisateur Christophe Ruggia

ENQUETE Début novembre, l’actrice a accusé Christophe Ruggia, de « harcèlement sexuel » et « d’attouchements »

Manon Aublanc

— 

Adèle Haenel au Festival de Cannes.
Adèle Haenel au Festival de Cannes. — HAEDRICH JEAN-MARC/LAURENT VU/SIPA

Trois semaines après avoir accusé le réalisateur Christophe Ruggia de « harcèlement sexuel » et « d’attouchements », lorsqu’elle était adolescente, Adèle Haenel​ a porté plainte, ce mardi, contre le cinéaste, ont annoncé les avocats de l’actrice.

Adèle a été entendue, ce mardi, dans les locaux de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) à Nanterre, dans le cadre de l'enquête ouverte pour « agressions sexuelles » par le parquet de Paris, le 8 novembre.

Des attouchements subis entre 12 et 15 ans

Début novembre, dans une enquête publiée par Mediapart, l’actrice de 30 ans a accusé Christophe Ruggia, le réalisateur du film qui l’a révélée Les Diables, de « harcèlement sexuel » et « d’attouchements », lorsqu’elle était âgée de 12 à 15 ans. De son côté, le cinéaste a nié les faits, mais a reconnu une « erreur ».

Deux jours après ces révélations, le parquet de Paris avait ouvert une enquête pour « agressions sexuelles ».