Saint-Malo: Un homme condamné pour avoir obligé sa femme à arrêter de travailler

JUSTICE Il souhaitait qu'elle s'occupe des enfants

C.A.

— 

Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Un homme de 35 ans a été condamné à un an et demi de prison, dont six mois avec sursis jeudi par le tribunal correctionnel de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). La justice lui reproche d’avoir contraint sa femme à arrêter de travailler « pour garder les enfants », rapporte Ouest-France.

D’après le quotidien, c’est une collègue de sa compagne qui a alerté la police, précisant que son amie ne venait plus travailler et soupçonnait qu’elle subissait des violences conjugales​. D’après la victime, son conjoint la menaçait et refusait qu’elle  aille travailler, au motif qu’elle ne gagnait pas assez d’argent.

L’homme, accro aux drogues dures, a nié les violences. Déjà condamné pour des faits similaires, il a l’obligation de suivre des soins et interdiction d’entrer en contact avec la victime.