Nice: Dans son camping-car, un homme violait et filmait des garçons

JUSTICE Jugé à partir de ce mardi par la cour d’assises des Alpes-Maritimes, ce gardien d’immeuble encourt la réclusion criminelle à perpétuité

M.Fr.

— 

Le palais de justice de Nice ce mercredi après-midi.
Le palais de justice de Nice ce mercredi après-midi. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Sa plus jeune victime n’avait pas 10 ans. Selon Nice-Matin, un homme comparaît à partir de ce mardi devant la cour d’assises des Alpes-Maritimes à  Nice. Il est accusé du viol de 11 garçons. Des faits qui se seraient déroulés dans l’intimité de son camping-car. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Ce gardien d’immeuble a déjà été condamné à neuf ans de prison pour le même type de faits en région parisienne. « En récidive légale », il comparaît donc pour « viol sur mineurs de 15 ans, agressions sexuelles sur mineurs, corruption de mineurs, captation, détention, diffusion et transmission d’images de mineurs présentant un caractère pornographique ».

Une petite caméra

Après avoir attiré les jeunes garçons dans son camping-car, parfois en échange d’argent, l’homme filmait avec une petite caméra, puis il partageait les images. C’est ainsi que la cellule de lutte contre la cybercriminalité de la police judiciaire de Nice l’a repéré. D’après le quotidien local, neuf des onze mineurs présents sur les vidéos ont été identifiés, mais aucun n’était présent ce mardi matin pour l’ouverture du procès.