Meurthe-et-Moselle : Un maire condamné pour avoir foncé en voiture sur le surveillant d'un collège

PROCES A la barre, le maire a nié les faits qui lui sont reprochés

N.W.
— 
Illustration d'un maire.
Illustration d'un maire. — ALLILI MOURAD/SIPA

Le maire de Bruley, en Meurthe-et-Moselle, a été condamné à 600 euros d’amende dont 300 euros avec sursis par le tribunal correctionnel de Nancy.

L’édile aurait foncé sur le surveillant d’un collège qui traversait le passage piéton avec des élèves, rapporte L'Est Républicain.

Le maire nie les faits

Les faits, qui se sont déroulés à Toul, remontent au 8 mars. Les témoins de la scène font état de l’impatience du maire, qui aurait manifesté son agacement de devoir patienter dans sa voiture. Après avoir fait vrombir son moteur à deux reprises, il aurait foncé sur le surveillant, lequel a fini sur le capot du véhicule.

A la barre, le maire a nié les faits qui lui sont reprochés. Le parquet a déploré que l’édile ne reconnaisse pas ses torts. En plus de l’amende, le permis du maire de Bruley a été suspendu pour trois mois. L’édile a annoncé qu’il allait faire appel de cette condamnation, selon le quotidien régional.