Nancy : A 92 ans, il est condamné pour violences conjugales

PROCES Il n'a jamais cessé ses brimades envers son épouse âgée de 88 ans

Nils Wilcke

— 

Une personne âgée, illustration
Une personne âgée, illustration — Pixabay

Les violences conjugales touchent tous les milieux sociaux et… tous les âges. La condamnation d’un homme de 92 ans par le tribunal correctionnel de Nancy pour ces faits en est une nouvelle illustration.

André avait déjà comparu devant le tribunal en 2018 pour avoir violenté son épouse de 88 ans depuis six décennies, rapporte L'Est Républicain.

Coups, crachats, insultes…

Il y a un an, le tribunal avait décidé d’un ajournement de peine, avec un suivi psychologique. Le prévenu n’a rien fait. La sanction est donc tombée.

Les premières brimades morales et corporelles remontent à 1958, quand son épouse était enceinte de 8 mois. Cette dernière a détaillé ces violences devant la Cour. Coups, crachats, insultes… A la barre, le nonagénaire a persisté à nier les faits. « Il y a des personnes qui marquent beaucoup, aussi », a-t-il notamment déclaré, selon le quotidien régional.