Vosges : Un maire fait condamner une internaute pour des injures homophobes

PROCES La prévenue avait insulté l'élu sur sa page Facebook 

N.W.

— 

David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges.
David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges. — S. Dupressoir / Sipa.

Une Vosgienne a été condamnée mardi à une peine de prison de 3 mois avec sursis par le tribunal correctionnel d’Epinal pour injures à caractère homophobe envers le maire de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence.

Les insultes ont été laissées sur la page Facebook de l’élu en septembre après que plusieurs réclamations de la quinquagénaire concernant l’enlèvement de déchets dans sa rue n’ont pas abouti, comme le relate L'Est Républicain.

« Justice a été rendue »

La prévenue a reconnu les faits et a convenu du caractère homophobe de ses propos mais ne s’est pas présentée à l’audience, précise le quotidien régional.

L’élu a annoncé lui-même le verdict sur Twitter. « Justice a été rendue », a-t-il tweeté. Tout en précisant que l’internaute reconnue coupable avait également été condamnée à lui verser 500 euros de dommages et intérêts ainsi que les frais de défense. David Valence, également conseiller régional, est l’un des rares élus à avoir rendu publique son homosexualité.