Valence : Un ambulancier condamné à cinq ans de prison pour l’agression sexuelle d’une jeune fille qu’il transportait

PROCES La victime, âgée de 18 ans au moment des faits, s'était donnée la mort quelques jours après avoir porté plainte contre l'ambulancier

E.F.

— 

Le tribunal correctionnel de Valence, dans la Drôme.
Le tribunal correctionnel de Valence, dans la Drôme. — E. Frisullo / 20 Minutes

Ni le prévenu ni la victime n’étaient présents à l’audience. Mardi, un ambulancier de 50 ans a été condamné à cinq de prison devant le tribunal correctionnel de Valence (Drôme) pour avoir agressé sexuellement, en 2010, une jeune fille de 18 ans qu’il transportait.

La victime, âgée de 18 ans lors des faits, s’était suicidée trois ans plus tard, quelques jours après avoir porté plainte, rappelle France Bleu. Le 30 avril 2010, la jeune fille avait été prise en charge par l’ambulancier après une tentative de suicide. Entre Valence et Privas, sur le chemin de l’hôpital psychiatrique qu’elle devait intégrer, l’homme avait profité de la faiblesse de la victime pour l’agresser sexuellement.

Une amende de 15.000 euros

« Le tribunal a rendu un jugement justifié. ll a participé au décès de notre fille en lui infligeant des choses inconcevables », a réagi à l’issue du procès le père de la victime, cité par la radio.

L’agresseur, absent au procès, devrait être incarcéré prochainement. Il a également été condamné à une amende de 15.000 euros au titre du préjudice moral.