Cognac : Une centaine de tombes vandalisée, le parquet ouvre une enquête

JUSTICE Dans la nuit de mardi à mercredi une centaine de tombes du cimetière de Cognac a été endommagée…

20 Minutes avec AFP
— 
Juillet 2019. Illustration de tombes au cimetière de Nans-les-Pins dans le Var.
Juillet 2019. Illustration de tombes au cimetière de Nans-les-Pins dans le Var. — E. Frisullo / 20 Minutes

A quelques jours de la Toussaint une centaine de tombes a été endommagée dans le cimetière de Cognac, dans la nuit de mardi à mercredi. Le parquet d’Angoulême a ouvert une enquête sur ces actes de vandalisme.

Dans ce cimetière du Breuil, un peu isolé, des plaques et de nombreux symboles chrétiens (croix, anges, etc.) ont notamment été abîmés, sans qu’il soit possible de dire s’il s’agit d’autre chose qu’un simple acte de vandalisme. « J’espère qu’il n’y a pas de connotation politique ou religieuse », a dit sur France 3 le maire de Cognac Michel Gourinchas.

Celui-ci devait se rendre jeudi après-midi sur les lieux, en compagnie de la sous-préfète de Cognac, Chantal Guélot, « en solidarité avec les familles des défunts dont les tombes ont été dégradées ». L’enquête porte sur « la dégradation volontaire de biens privés », a-t-on précisé de source judiciaire.