Affaire Balkany : La justice accepte la première des deux demandes de mise en liberté du maire de Levallois

DECISION Patrick Balkany ne va toutefois pas sortir de prison, car la décision concernant sa demande de mise en liberté sur le deuxième volet de l'affaire n'a pas encore été rendue

F.F. avec AFP

— 

Paris, le 13 mai 2019. Patrick Balkany lors de son procès pour "blanchiment" et "corruption".
Paris, le 13 mai 2019. Patrick Balkany lors de son procès pour "blanchiment" et "corruption". — STRINGER / AFP

Et de une pour 

Patrick Balkany. La justice a accepté ce lundi la première des deux demandes de mise en liberté du maire de Levallois, après plus d’un mois d’incarcération à la suite de sa condamnation pour « fraude fiscale ».

Patrick Balkany reste néanmoins détenu, dans l’attente de la décision des magistrats sur sa seconde demande de mise en liberté, cette fois dans le volet « blanchiment » qui lui a valu cinq ans de prison en octobre. Ni le baron des Hauts-de-Seine, qui a refusé d'être extrait de sa cellule de la maison d'arrêt de la Santé, ni ses avocats n'étaient présents au délibéré.