Nord : Une entreprise condamnée pour avoir vendu des champignons polonais sous le label « origine France »

TROMPERIE 160 tonnes de champignons polonais ont été vendus par le plus gros producteur français

R.G.-V.

— 

Des champignons de Paris. (illustration)
Des champignons de Paris. (illustration) — FRANCK FIFE / AFP

Après le plombier polonais, les champignons polonais. Le premier producteur français de champignons a été condamné, vendredi, devant le tribunal correctionnel de Lille pour tromperie et absence de traçabilité sur les champignons produits. D’après notre confrère de France Bleu Nord, La Gontièroise, une entreprise de Comines, dans le Nord​, a vendu 160 tonnes de champignons polonais sous le label « origine France ». La tromperie a duré de novembre 2017 à mars 2018.

« J’ai une explication, on a été débordés », a affirmé devant le tribunal un des dirigeants de l’entreprise, Didier Motte. La Gontièroise aurait eu à faire à un à faire à un arrêt brutal de la production à cause d’une bactérie, qui a décimé les champignons. Pour ne pas perdre ses clients, les centrales d’achats des grandes surfaces, l’entreprise aurait donc décidé de s’approvisionner en Pologne pour faire face à la pénurie.

Didier Motte estime avoir cédé à la pression de ses clients. Le procureur de l’entend, lui, pas de cette oreille, puisqu’il considère quand même qu’il « y avait bien une volonté de tromper le consommateur ». Finalement, La Gontièroise devra payer 10.000 euros pour tromperie mais aussi 3.200 euros pour des problèmes de traçabilité.