Nancy: Un homme condamné pour du chantage à la sextape auprès de ses amants

JUSTICE Un homme de 31 qui faisait du chantage à la sextape à des hommes contactés sur Internet et avec qui il avait eu une relation sexuelle, comparaissait devant la justice

G.V.

— 

Site Internet illustration
Site Internet illustration — GREG BAKER / AFP

Un homme de 31 ans qui faisait du chantage à la sextape à ses amants contactés sur Internet comparaissait lundi devant la justice à Nancy, rapporte l'Est Républicain. Son mode opératoire était simple mais persuasif. En témoignent trois victimes qui ont respectivement déboursé au total, 15.000 euros, 3.500 euros et 4.700 euros avant que la police ne l’interpelle… Le prévenu proposait des prestations sexuelles tarifées sur des sites gays. Puis une fois l’acte consommé, il rappelait ses victimes en les menaçant d’envoyer une vidéo à leur employeur, sur les réseaux sociaux.

Deux des victimes ne se sont pas constituées partie civile et le maître chanteur, relaxé par le tribunal pour le troisième plaignant, ne leur versera donc pas des dommages et intérêts, précisent nos confrères. L’individu, qui a déjà effectué quatre mois de détention provisoire, a finalement écopé d’une peine de 24 mois dont 12 avec sursis, sans mandat de dépôt.