Calvados : La famille demande 125.000 euros après le suicide d’un proche dans un hôpital

COMPENSATION L’homme qui s’était donné la mort à l’hôpital de Vire en 2013 avait fait part de ses idées suicidaires

20 Minutes avec agence

— 

La famille du défunt a attaqué l'hôpital en justice (illustration).
La famille du défunt a attaqué l'hôpital en justice (illustration). — G. Michel / Sipa

La famille d’un homme qui s’est suicidé au centre hospitalier de Vire Normandie (Calvados) en mars 2013 a attaqué l’établissement en justice. Le tribunal administratif de Caen devait se prononcer ce mercredi sur la responsabilité de l’hôpital dans le décès de cet homme qui se disait dépressif, avait des idées suicidaires et avait récemment perdu son épouse.

La décision a été mise en délibéré et sera rendue dans trois semaines environ, rapporte Actu.fr. Les filles du patient demandent une réparation de leur préjudice moral à hauteur de 40.000 euros chacune. Les petits-fils réclament quant à eux 15.000 euros. Au total, 125.000 euros sont réclamés à l’hôpital, rapporte le quotidien normand.

Décédé une semaine après son arrivée

L’une des filles du défunt a expliqué avoir prévenu les soignants du risque de suicide de son père. Une semaine après le début de sa prise en charge, il avait été retrouvé pendu à l’aide d’une ceinture que le personnel hospitalier ne lui avait pas retirée.

Un acte qui s’apparente pour la famille à « une carence dans la surveillance rapprochée d’un patient aux idées suicidaire ».