Lorient : Deux mois de prison avec sursis pour l’ancien moniteur d’auto-école qui avait percuté son élève

ACCIDENT Alors qu'il circulait à moto en état d'ivresse, l'homme avait percuté une voiture

C.A.

— 

Illustration de véhicules d'auto-école.
Illustration de véhicules d'auto-école. — G. Sobet / AFP

Il avait été sérieusement blessé. Mais un an et demi après l’accident, c’est bien lui qui a été condamné. Un motard, ancien moniteur d’auto-école, a été reconnu coupable d’un accident survenu en juillet à Hennebont, près de Lorient, rapporte Ouest-France.

L’homme circulait en état d’ivresse manifeste et avait été contrôlé à 1,88 gramme d’alcool par litre de sang. Il avait percuté une voiture dans laquelle se trouvait une ancienne élève à qui il avait appris à conduire.

Deux mois avec sursis

L’ancien moniteur avait tenu une auto-école pendant 30 ans avant de voir son affaire liquidée. Il est ensuite devenu chauffeur de taxi. Le jour de l’accident, le quinquagénaire avait entrepris de doubler avec sa moto malgré la ligne blanche avant de percuter une voiture arrivant en face.

Le prévenu a été sérieusement touché et victime de multiples fractures. Le tribunal correctionnel de Lorient l’a condamné à deux mois de prison avec sursis. Son permis a été suspendu pour une durée de dix mois.