Vannes : Un père condamné pour avoir abusé sexuellement de sa fille adoptive de 11 ans

JUSTICE Le père de famille a été condamné à cinq ans de prison dont deux avec sursis

J.G.

— 

Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire.
Illustration du tribunal de grande instance de Rennes, au sein de la Cité judiciaire. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un père de famille de 41 ans était jugé lundi devant le tribunal correctionnel de Vannes pour avoir abusé sexuellement de sa fille adoptive âgée de 11 ans, rapporte Le Télégramme. L’affaire avait éclaté en 2015 au cours d’une fête familiale lorsque le prévenu s’était confié à son frère qui est gendarme.

La relation incestueuse aurait démarré au cours de l’été 2015, soit quelques mois seulement après l’adoption de la jeune fille. Lors de l’enquête, la mère adoptive avait indiqué avoir déjà alerté les services sociaux. Le mari avait été interpellé en novembre avant d’être placé quatre mois en détention provisoire, précise le quotidien.

« Trahie par son père qui en a profité »

A la barre, le quadragénaire a tenté de se justifier en expliquant qu’il s’était « laissé aller face à [l'] affection débordante [de sa victime] ». « Elle se sent trahie par son père qui en a profité, sans mettre de limites », a souligné l’avocate de sa fille adoptive.

Le tribunal a condamné l’homme à cinq ans de prison, dont deux avec sursis. Il devra également verser 20.000 euros à la victime qui a depuis été placée dans une autre famille d’accueil.