Toulouse : Le voleur a mauvaise conscience, il se livre à la bijouterie dévalisée… 10 mois plus tôt

JUSTICE Le voleur s’est présenté en début de semaine à la bijouterie où il avait dérobé pour 12.000 euros de bijoux en janvier. Jugé vendredi, il a été condamné à six mois de prison, dont trois avec sursis

B.C.

— 

Des bijoux dans la vitrine d'une bijouterie. Illustration.
Des bijoux dans la vitrine d'une bijouterie. Illustration. — PixaBay

Il a sa conscience pour lui. C’est ce qu’il a expliqué devant le tribunal correctionnel de Toulouse ce vendredi. Un homme de 34 ans était jugé pour le vol d’une bijouterie survenu au centre commercial de Blagnac dix mois plus tôt.

Des affaires de ce genre, les juges toulousains en voient passer toutes les semaines. Ce qui est moins commun c’est que le voleur en question revienne sur les lieux de son larcin pour se livrer. C’est ce qu’il a fait mardi, rapporte La Dépêche du Midi.

La dernière fois qu’il y a mis les pieds, c’était en janvier dernier. Il avait alors dérobé un plateau de bagues pour plus de 12.000 euros. Passé la surprise d’avoir en face le repenti venu se dénoncer, la commerçante a appelé la police. Jugé vendredi, l’homme qui assume a été condamné à six mois de prison dont trois avec sursis et mise à l’épreuve durant 18 mois.