Rennes : Sept hommes jugés pour avoir détroussé et violenté des prostituées

AGRESSION Les femmes étaient contactées pour des prestations

C.A.
— 
Illustration d'un numéro de téléphone d'une prostituée placardé sur un poteau à Rennes.
Illustration d'un numéro de téléphone d'une prostituée placardé sur un poteau à Rennes. — C. ALLAIN / APEI / 20 MINUTES

Ils appelaient pour « des prestations ». Mais lors des rendez-vous fixés par les prostituées, les clients n’arrivaient jamais seuls. Violents, ces hommes menaçaient les femmes et leur volaient leur argent. Depuis lundi, sept hommes soupçonnés d’appartenir à un réseau de banditisme sont jugés devant la jurdiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Rennes (Ille-et-Vilaine).

Pendant dix jours, la justice va tenter d’obtenir des réponses des sept prévenus, tous âgés de 25 à 35 ans et pour la plupart nés au Maroc. Certains d’entre eux ont déjà été condamnés pour des faits similaires à Paris récemment, ajoute Le Télégramme.

Bâillonnées, agressées sexuellement

Deux femmes se sont portées partie civile à ce procès mais les victimes sont assurément beaucoup plus nombreuses. De février à 2016 à janvier 2017, plusieurs prostituées ont été violentées, séquestrées souvent bâillonnées, agressées sexuellement et détroussées pour des sommes frôlant parfois les 10.000 euros. Des faits qui se sont déroulés à Rennes, Brest, Quimper, Vannes, Angers, Le Mans et jusqu’à Metz, Dijon et Strasbourg.

Le procès devant la juridiction spécialisée s’achèvera le 18 octobre.