Villefranche : Un chauffeur condamné à 18 mois de prison pour avoir agressé sexuellement une jeune femme trisomique

CORRECTIONNEL Le prévenu, un chauffeur de 64 ans, a été condamné à trois ans de prison dont dix-huit mois ferme

C.G.

— 

Illustration justice. Code de procédure pénale.
Illustration justice. Code de procédure pénale. — G. VARELA / 20 MINUTES

Un chauffeur de 64 ans a été condamné lundi à 3 ans de prison, dont 18 mois ferme par le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône (Rhône) pour avoir agressé sexuellement une jeune femme trisomique.

Les faits remontent à 2017, indique Le Progrès. A l’audience, le prévenu a parlé de relation « consentie » alors que la victime, la voix brisée, a évoqué un calvaire. Des bisous, des caresses et même un acte s’apparentant à une fellation. « Je disais stop mais il continuait », a expliqué la jeune femme d’une vingtaine d’années.

Peu convaincu par les arguments du sexagénaire, le tribunal a également demandé qu’il soit inscrit dans le fichier des délinquants sexuels.