Dinard : Une septuagénaire condamnée pour avoir frappé sa voisine de 92 ans

JUSTICE Une histoire de stationnement est à l’origine de des violences entre seniors

J.G.

— 

Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Une simple querelle de stationnement qui se termine par des violences. Une femme de 75 ans était jugée mardi devant le tribunal correctionnel de Saint-Malo pour avoir porté des coups à sa voisine de 92 ans, rapporte Le Télégramme.

Les faits remontent au 3 janvier. Ce jour-là, la nonagénaire s’était présentée au commissariat de Dinard pour porter plainte contre une voisine qui lui aurait porté des coups. Quelques jours plus tôt, constatant que des voitures occupaient régulièrement sa place de parking, elle avait déposé par deux fois des mots sur le pare-brise.

Neuf jours d’ITT pour la vieille dame

Elle avait finalement croisé la propriétaire du véhicule en train de promener ses chiens. Cette dernière l’avait alors copieusement insultée avant de lui donner plusieurs coups de pied dans les jambes. La vieille dame avait eu neuf jours d’ITT​.

Devant les enquêteurs, la voisine avait contesté les faits, se posant même en victime. Absente lors de l’audience, elle a été condamnée à une amende de 300 euros avec sursis. Elle devra en outre indemniser la victime à hauteur de 1.600 euros.