« Gilets jaunes » au Mans : Des amendes après une manif devant le domicile de Marlène Schiappa

MANIFESTATION Six personnes, membres des « gilets jaunes », ont été condamnées ce vendredi après-midi

J.U.
— 
La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa.
La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa. — B.Guay/AFP

Des amendes allant de 500 à 1.500 euros. Voilà les peines prononcées ce vendredi après-midi par le tribunal correctionnel du Mans, rapporte France Bleu Maine. Elles s’adressent à six membres des « gilets jaunes » qui avaient été jugés en juillet après une manifestation en pleine nuit devant le domicile de la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes​ Marlène Schiappa.

Cette dernière, également conseillère municipale du Mans, se trouvait chez elle avec son mari et ses enfants au moment de l’attroupement bruyant.

Interdiction de manifester en Sarthe

Les manifestants, qui avaient proféré des insultes, lancé des pétards et utilisé des cornes de brume, étaient jugés pour « injure en raison du sexe », « trouble à la tranquillité d’autrui », « organisation d’une manifestation non déclarée » et « outrage à une personne chargée d’une mission de service public ».

En plus des amendes, ils devront verser un euro de dommage et intérêt aux membres de la famille Schiappa. Par ailleurs, l’un des « gilets jaunes » a reçu l’interdiction de manifester en Sarthe pendant deux ans.