Affaire Epstein : Le domicile du financier américain et l’agence Karin Models à Paris perquisitionnés

ENQUETE L’agence Karin Models, également perquisitionnée, a été fondée par Jean-Luc Brunel, proche de Jeffrey Epstein et accusé de viols par plusieurs anciens top models

M.A. avec AFP

— 

Jeffrey Epstein a déjà été condamné en 2008.
Jeffrey Epstein a déjà été condamné en 2008. — Uma Sanghvi/AP/SIPA

L’enquête française sur Jeffrey Epstein continue. Le domicile parisien du financier américain et les locaux de l’agence Karin Models ont été perquisitionnés, lundi, a appris 20 Minutes auprès du parquet de Paris, confirmant une information de Franceinfo.

Lundi après-midi, des perquisitions ont été réalisées en présence d’un magistrat du parquet de Paris au sein du domicile parisien de Jeffrey Epstein, situé avenue Foch. Une première perquisition avait été menée à l’agence Karin Models, dans le 8e arrondissement de Paris, le 17 septembre.

Quel rôle Jean-Luc Brunel a-t-il joué ?

Alerté sur de potentielles victimes françaises, le parquet a ouvert en août une enquête pour « viols » et « agressions sexuelles », notamment sur mineures, dans le cadre de l’enquête sur le financier américain Jeffrey Epstein, poursuivi aux États-Unis avant son suicide en prison en août.

Les enquêteurs s’intéressent notamment au rôle joué par l’agent de mannequins français Jean-Luc Brunel​, fondateur des agences de mannequins Karin Models et MC2 Model Management et ancien proche de Jeffrey Epstein, accusé de viols par plusieurs anciens top models.

Un appel à témoin lancé

Un appel à témoins a été lancé, le 11 septembre, dans le cadre des investigations françaises. Cet appel, diffusé sur Twitter par l’Office Central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), concerne « toute victime ou témoin » qui souhaiterait « contacter le service d’enquête » afin d’être entendu.

Il survient alors que trois femmes se sont d’ores et déjà manifestées auprès de la justice française et « ont été auditionnées par les enquêteurs les 27 août, 3 et 9 septembre », avait indiqué le parquet de Paris.