Les couloirs de la cour d'appel de Rennes, dans le Parlement de Bretagne.
Les couloirs de la cour d'appel de Rennes, dans le Parlement de Bretagne. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

CRIME ORGANISE

La France autorisée à remettre un membre de la mafia calabraise aux autorités italiennes

L’homme a été condamné à six ans de prison pour « association de malfaiteurs et extorsion de fonds »

Le membre de la mafia calabraise interpellé début septembre dans le Morbihan pourra bien être remis aux autorités italiennes. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de  Rennes​ a validé la remise de Mario Miceli ce vendredi.

L’homme de 62 ans avait été condamné en son absence à six ans de prison pour « association de malfaiteurs et extorsion de fonds » en début d’année. Recherché depuis plusieurs mois, Mario Miceli avait ouvert une entreprise de nettoyage à Arzon, dans le Morbihan. La police l'avait interpellé sans résistance le 3 septembre.

Ce membre de la Ndrangheta, puissante organisation mafieuse de la région calabraise, appartiendrait au clan Barbaro-Papalia et serait le gendre du boss mafieux Domenico Papalia, selon le quotidien italien Il Corriere della sera.