Strasbourg : Trois ans ferme pour un règlement de compte en famille

PROCES Six prévenus ont été condamnés mercredi par le tribunal correctionnel de Strasbourg pour des violences avec armes à feu

N.W.

— 

Le tribunal de grande instance de Strasbourg.
Le tribunal de grande instance de Strasbourg. — G. Varela / 20 Minutes

Six prévenus ont été condamnés mercredi par le tribunal correctionnel de Strasbourg pour des violences avec armes à feu. Les faits remontent au 14 juillet 2018 à Reichshoffen, dans le Bas-Rhin.

La victime, un habitant de la commune, avait reçu des plombs dans la tête au cours de la fusillade, comme le rappellent Les Dernières d'Alsace, occasionnant six jours d’interruption temporaire de travail (ITT).

58 impacts de balles relevés

A l’origine de cette fusillade, un conflit entre deux familles rivales. La victime, touchée par un tir de chevrotine, n’avait pas pris part à l’affrontement, restant à l’arrière de la voiture de l’un des deux camps. Pas moins de 58 impacts de balles avaient été relevés par les enquêteurs sur la façade d’une maison.

Dans le détail, trois des six assaillants ont écopé de trois ans ferme avec maintien en détention. Un autre a été condamné à trois ans de prison avec mandat de dépôt. Et les trois derniers devront passer 18 mois en prison, indique le quotidien régional.