Le Mans: Une femme condamnée pour avoir réalisé des tatouages dans les yeux de ses amis

TATOUAGE La jeune femme a écopé d'un an de prison avec sursis, lundi au Mans, pour blessures involontaires et exercice illégal de la médecine

J.U.
— 
L'eye ball tattoo consiste à injecter de l'encre dans l'oeil
L'eye ball tattoo consiste à injecter de l'encre dans l'oeil — DAM JAMES/CATERS NEWS AGENCY/SIPA

La pratique, appelée « eye ball tattoo », est interdite en France. Une jeune femme de 24 ans a été condamnée, lundi au Mans, pour avoir réalisé plusieurs tatouages dans les yeux de ses amis. Selon le journal Ouest-France, trois personnes se sont vues injecter de l’encre de tatouage dans le blanc de l’œil, l’an dernier. La Mancelle, elle-même  tatouée au visage et les yeux complètement noirs, officiait à son domicile. Elle a été condamnée à un an de prison avec sursis pour blessures involontaires et exercice illégal de la médecine.

Cartilage de l’oreille découpé

Selon le quotidien, l’une des victimes a dû se rendre aux urgences, le lendemain de l’injection. Une autre, bien que consentante, a été l’objet de « mutilations ». « En plus de l’eye ball, on lui a scarifié le visage, posé un implant sous la peau de la main et découpé le cartilage de l’oreille, ce qui a entraîné une perte d’audition », rapporte Ouest-France.

La prévenue a assuré que ses amis, à qui elle ne demandait pas d’argent, connaissaient les risques. Comme la perte totale de l’œil, dans les cas les plus graves.