Epinal: Son chien meurt écrasé, il frappe sa compagne handicapée et sa fille

COMPARUTION IMMEDIATE L'homme a été condamné à douze mois de prison avec sursis. Il devra aussi respecter un programme de soins

T.G.
— 
Un palais de justice (illustration).
Un palais de justice (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

« Je n’aurais jamais dû faire ça. » Devant le tribunal d' Epinal, le prévenu reconnaît ses torts. Le 22 juin dernier, il a été pris d’un excès de folie. Ce jour-là, le chien de la famille venait d’être écrasé par une voiture quand l’homme de 44 ans a pété les plombs. Il a frappé sa compagne, handicapée, et sa fille de 9 ans, rapporte Vosges Matin.

« J’avais des suspicions par rapport à Madame », a-t-il dit à l’audience dans des propos rapportés par le quotidien départemental. La concubine avait, elle, évoqué quelques violences conjugales passées.

Le quadragénaire a écopé de douze mois de prison avec sursis. Il devra respecter un programme de soins.