Gironde: Un détenu agresse un surveillant de prison et voit sa peine prolongée

CORRECTIONNEL « Il m'avait mal parlé », s'est justifié l'agresseur à l'audience. Il a été condamné à un an ferme

T.G.

— 

Une prison (illustration).
Une prison (illustration). — BEAUFILS/SIPA

Un Albanais de 25 ans, Kristjan Prenga, est sorti momentanément de la prison de Gradignan, en Gironde, afin d’être jugé mardi à Bordeaux. Il était poursuivi pour avoir agressé le 5 juillet un surveillant pénitentiaire. Le détenu avait donné des coups de poing au visage de sa victime et avait tenté de l’étrangler, rapporte Sud Ouest.

Devant le tribunal correctionnel, Kristjan Prenga a expliqué que le surveillant lui « avait mal parlé », selon le quotidien régional. Il a aussi accusé de « raciste » la victime, qui s’était vu prescrire dix jours d’interruption totale de travail après cette agression.

Le détenu a été condamné à un an de prison ferme.