Nantes: En dix jours, il est arrêté trois fois sans permis ni assurance

FAITS DIVERS L'automobiliste de 37 ans a finalement été condamné à six mois de prison ferme

Frédéric Brenon

— 

Une voiture de gendarmerie.
Une voiture de gendarmerie. — RAPHAEL BLOCH/SIPA

Les avertissements ne lui suffisaient pas. Un automobiliste âgé de 37 ans a été condamné mercredi, par le tribunal correctionnel de Nantes, à six mois de prison ferme pour avoir conduit à plusieurs reprises sans permis, rapporte la gendarmerie de Loire-Atlantique.

La première fois, c’était le 13 juillet, à Joué-sur-Erdre, au nord de Nantes. Le trentenaire, dont le permis avait été annulé en 2017, se fait contrôler par les gendarmes au volant d’un véhicule utilitaire non assuré. Trois jours plus tard, cette fois à Nantes, il est à nouveau arrêté par la police au volant d’un autre véhicule, évidemment toujours sans permis ni assurance​. Il est alors convoqué pour une audience au tribunal en août.

Il envoie un justificatif falsifié

Le contrevenant, qui a de la suite dans les idées, décide alors d’envoyer aux enquêteurs un justificatif d’assurance, qui se révèle être falsifié ! Convoqué le 23 juillet par la gendarmerie puis par le procureur, il reconnaît les faits dans l’attente de son procès puis remonte tranquillement… dans son véhicule garé à Saint-Herblain. Pas de chance pour lui, des gendarmes le croisent sur la route, à Orvault, le reconnaissent et l’arrêtent. La troisième fois. La fois de trop.

Le trentenaire, qui réside à Saint-Mars-du-désert (Loire-Atlantique), sera jugé dès le lendemain, en comparution immédiate, par le tribunal correctionnel de Nantes. Il dort depuis en prison.