Isère: Quatre ans de prison ferme pour un chauffard ayant renversé un gendarme

PROCES Un homme de 39 ans a été condamné à quatre ans de prison ferme ce mercredi après avoir percuté un gendarme au volant de son Audi, lors d’un contrôle, le 4 juin à La Côte Saint-André (Isère)

J.Lau.

— 

Photo d'illustration d'un tribunal correctionnel.
Photo d'illustration d'un tribunal correctionnel. — M.Libert / 20 Minutes

« J’étais alcoolisé, je n’aurais jamais dû prendre le volant ce soir-là. J’ai paniqué, je pensais tout perdre, mon boulot, mes enfants. Je me voyais déjà en prison… » Un automobiliste de 39 ans a eu beau assurer ne pas avoir percuté intentionnellement un gendarme, le 5 juin à La Côte Saint-André ( Isère), il a été condamné, ce mercredi au tribunal correctionnel de Vienne, à quatre ans d’emprisonnement ferme pour « violences aggravées ».

Comme le révèle Le Dauphiné Libéré, le Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Vienne effectuait un contrôle le 5 juin en soirée lorsque le prévenu a forcé le barrage au volant de son Audi. Il a fait mine d’obtempérer avant d’accélérer et de percuter violemment un gendarme, puis de disparaître. Le véhicule était retrouvé brûlé le lendemain et le conducteur se présentait finalement aux enquêteurs.

Placé en détention provisoire, cet habitant de Saint-Siméon-de-Bressieux (Isère) a été jugé en comparution immédiate ce mercredi. Il a donc été maintenu en détention en raison de sa condamnation pour quatre ans ferme. Le gendarme blessé (15 jours d’ITT) n’a de son côté pas encore repris le travail.