Safari-chasse en Afrique: L’avocat du couple d’ex-gérants d'un Super U veut poursuivre «les terroristes intellectuels»

RESEAUX SOCIAUX Avocat du couple lyonnais amateur de safari-chasse, ayant démissionné de la direction d’un Super U mardi après avoir été lynché sur les réseaux sociaux, Alain Jakubowicz compte poursuivre les personnes ayant menacé de mort ses clients

J.Lau.

— 

L'avocat Alain Jakubowicz, ici en février 2018 à Pont-de-Beauvoisin (Isère), lorsqu'il représentait son client Nordahl Lelandais.
L'avocat Alain Jakubowicz, ici en février 2018 à Pont-de-Beauvoisin (Isère), lorsqu'il représentait son client Nordahl Lelandais. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Après un jour de fermeture, le Super U de L’Arbresle (Rhône) a rouvert ses portes ce jeudi matin, avec « une nouvelle direction provisoire ». Les deux gérants avaient été contraints de démissionner mardi soir, en raison du lynchage subi sur les réseaux sociaux après la divulgation de photos de safari-chasse (datant de 2015) impliquant le couple.

L’avocat Alain Jakubowicz a décidé de contre-attaquer face aux nombreuses menaces de mort subies ces derniers jours par ses clients, qui « vivent un enfer ». « Je ferai identifier tous ces terroristes intellectuels, je les poursuivrai et je les ferai condamner, annonce-t-il dans Le Progrès. Ceux qui les menacent de mort ne pourront pas se cacher derrière leur pseudo. L’anonymat va être levé instantanément. »