Tarn-et-Garonne: Prison ferme pour un automobiliste qui a mortellement renversé un adolescent alors qu'il envoyait des SMS au volant

JUSTICE Un Tarn-et-Garonnais a été condamné mardi à de la prison ferme pour avoir mortellement percuté un lycéen de 16 ans qui circulait à vélo. Le conducteur envoyait des SMS

H.M.
— 
Téléphone au volant. Illustration.
Téléphone au volant. Illustration. — SERGE POUZET/SIPA

Il rentrait de chez le médecin et reconnaît avoir envoyé des SMS en conduisant. Le conducteur n’a vu qu’au dernier moment que le fourgon qui le devançait freinait pour amorcer le dépassement d’un jeune cycliste. En tentant une manœuvre tardive pour éviter la camionnette, il a heurté le lycéen de 16 ans, qui est mort sous les yeux de sa mère.

L’épilogue de ce terrible accident survenu le 25 mars 2018 sur une route départementale du Tarn-et-Garonne a eu lieu mardi devant le tribunal correctionnel de Montauban.

Selon La Dépêche du Midiqui rapporte l’audience, le conducteur de 37 ans, « contrit », a reconnu son imprudence expliquant qu’il n’a plus pu conduire depuis le drame. Le tribunal l’a condamné à trois ans de prison dont un ferme et a annulé son permis de conduire.

Le parlement envisage de durcir la législation sur le téléphone au volant. L’infraction coûte actuellement 135 euros d’amende et occasionne un retrait de trois points. Dans un avenir proche, elle pourrait être immédiatement sanctionnée par un retrait temporaire du permis.