Carcassonne: Il préfère aller voir un guérisseur en Inde plutôt que d'être juré d'assises et se retrouve au tribunal

JUSTICE A Carcassonne, un homme a été condamné à une peine d'amende pour avoir refusé de siéger comme juré d'assises. Pour de bien étranges raisons

H.M.

— 

Le fronton d'une cour d'assises. Illustration.
Le fronton d'une cour d'assises. Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes

Il ne pouvait pas être juré d’assises, il avait guérisseur. Et pour avoir pris son devoir de citoyen à la légère, c’est lui qui s’est retrouvé à la barre. L'Indépendant raconte l’audience du tribunal correctionnel de Carcassonne en date du 5 juillet durant laquelle un homme était jugé au motif qu’il refusait de payer l’amende de 1.000 euros infligée par la cour d’assises de l’Aude.

Une sanction prononcée parce qu’il ne s’était pas présenté au palais de justice en juin 2018 alors qu’il était désigné comme juré​. Une obligation à laquelle il ne pouvait se soustraire que pour un motif grave.

Séances de relaxation

A l’audience, l’homme a fait amende honorable. Il a expliqué sa défection par « des problèmes d’estomac » qui l’obligeaient donc à se rendre en Inde pour y « voir un guérisseur ». Il a aussi indiqué qu’il préférait effectuer un travail d’intérêt général – « animations musicales » ou « séances de relaxation » – au paiement de la somme exigée.

Le tribunal s’est montré plutôt zen. Il a ramené l’amende de 1.000 à 100 euros.

Un juré condamné pour avoir violé le secret du délibéré