Perpignan : Un auxiliaire de vie scolaire mis en examen pour agressions sexuelles sur mineurs

JUSTICE L'homme de 55 ans travaillait auprès d'enfants de 3 à 6 ans

N.B. avec AFP

— 

Une école. (Illustration)
Une école. (Illustration) — LODI Franck/SIPA

Un auxiliaire de vie scolaire, qui travaillait dans une école maternelle de Sorède, un village proche de Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, a été mis en examen pour « violences et agressions sexuelles sur mineurs », a appris l’AFP vendredi auprès du parquet. Cet homme, âgé de 55 ans, officiait auprès d’élèves âgés de 3 à 6 ans.

« Courant juin, une quinzaine de parents​ d’élèves de maternelle ont déposé plainte auprès des services de gendarmerie », a indiqué le procureur de la République de Perpignan, Jean-Jacques Fagni, précisant qu’ils avaient préalablement dénoncé ces faits auprès de l’inspection académique.

Laissé libre sous contrôle judiciaire

Selon la même source, cet homme de 55 ans, un ancien salarié du BTP qui travaillait depuis la rentrée 2019 à l’école maternelle, avait pour mission de s’occuper d’une élève présentant un handicap et qui n’est pas victime dans ce dossier.

Le quinquagénaire, qui a été laissé libre sous contrôle judiciaire avec obligation de quitter le département des Pyrénées-Orientales et interdiction de rencontrer les familles, a estimé devant les enquêteurs que les accusations résultaient « d’une mauvaise interprétation de ses attitudes », a précisé Jean-Jacques Fagni.