Douai: Quinze ans de prison pour l’un des braqueurs les plus recherchés d’Europe

JUSTICE David Gras était jugé pour une série de braquages, dont un mortel près de Paris

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration de la cour d'assises du Nord, à Douai. (Archives)
Illustration de la cour d'assises du Nord, à Douai. (Archives) — M.Libert / 20 Minutes

Jeudi, David Gras, 49 ans, l’un des braqueurs les plus recherchés d’Europe, a été condamné à 15 ans de réclusion criminelle par les assises du Nord, à Douai. Il s’était rendu aux autorités après sept ans de cavale.

Une peine « entre 15 et 18 ans » de réclusion avait été requise, mercredi, contre David Gras, jugé pour une série de braquages, dont un mortel, à Orly, près de Paris.

Il avait déjà été condamné en son absence le 8 juillet 2016 par cette même cour à 25 ans de réclusion criminelle à l’issue d’un procès de plus d’un mois où 19 personnes avaient été jugées. Parmi elles, son complice présumé Serge Veron, condamné à 18 ans de réclusion.

Sa cavale ce n’était pas « baignade à Honolulu »

« C’est un voleur, un malfaiteur et vous pouvez vous dire que, pendant sept ans, il a dû bien se marrer, mais sa cavale ce n’était pas ''baignade à Honolulu''… C’était un calvaire psychologique », a lancé l’avocat de l’accusé, maître Jérôme Goudard, aux jurés lors de sa plaidoirie, jeudi matin.

Lors de ce procès, l’accusé, qui se dit « en pénitence », a évoqué sa cavale comme « une souffrance ». Il a aussi dévoilé avoir fui la France en 2012, sans préciser pour quel pays, et raconté s’être « converti à l’orthodoxie » : « ma foi m’a donné la force de revenir », a-t-il affirmé au premier jour de son procès. Recherché depuis 2011, David Gras s’était présenté de lui-même, le 2 août 2018, au greffe de la cour d’assises du Nord pour se constituer prisonnier.